Discours philosophiques sur les deux Merveilles de l’Art et de la Nature ou Traité de la liqueur de l’Alchaest et de la Médecine universelle. De la voye qu’il faut tenir pour faire le Sel de tartre volatil

Discours philosophiques sur les deux Merveilles de l’Art et de la Nature ou Traité de la liqueur de l’Alchaest et de la Médecine universelle. De la voye qu’il faut tenir pour faire le Sel de tartre volatil. Mis en françois par Robert Preud’homme, reveuë et corrigé. Ed. J. de Villerey. 1669. Paris. B. N.- Te131 119