ARCANA DIVINA

MANUSCRIT COMPOSE AU 18 eme SIÈCLE PAR UN AUTEUR ANONYME

L’impression d’une certaine naïveté que l’on peut éprouver de prime abord ne doit pas laisser préjuger de la profondeur d’âme de notre philosophe inconnu. La brièveté de certains de ses propos ne laisse pas moins apparaître une grande profondeur d’âme. Il faut pour cela avoir bien sur parcouru une certaine distance sur le chemin de la philosophie pour pouvoir appréhender le savoir certain de notre anonyme.