VALOIS NICOLAS

Né en 1475, Nicolas le Valois d’Escoville est le fils de Jean le Valois, seigneur d’Escoville et du Mesnil-Guillaume[2], un des plus riches marchands de Caen anobli en 1522. Membre éminent de l’élite caennaise, il décide de se faire construire un hôtel particulier digne de son rang. Il achète en 1531 un ensemble de maisons de la rue au Change, principal axe reliant la maison de ville au carrefour Saint-Pierre. Ces habitations sont rasées et à leur place sont construits quatre bâtiments entourant une cour richement décorée dans le goût italianisant de la Renaissance. Les travaux débutent en 1533 : le pavillon et l’aile droite, peut-être construits par Hector Sohier, sont achevés en 1535, alors que le corps de logis sur rue, attribué à Blaise Lepestre et ses fils, n’est érigé qu’à partir de 1537.

En 1541, Nicolas le Valois d’Escoville meurt d’une crise d’apoplexie lors d’une réception donnée dans son hôtel terminé un an plus tôt.

Sources WiKIPEDIA