LOMBROSOSAR

Cesare Lombroso, né le 6 novembre 1835 à Vérone, au sein d’une famille juive, mort le 19 octobre 1909 à Turin, est un professeur italien de médecine légale et l’un des fondateurs de l’école italienne de criminologie (en). Il est célèbre pour ses thèses sur le « criminel né » : à partir d’études phrénologiques et physiognomique, il tentait de repérer les criminels en considérant qu’il s’agissait d’une classe héréditaire qu’on pourrait distinguer par l’apparence physique. Ses théories étaient fortement marquées par la théorie de la dégénérescence, le racialisme et le transformisme : il considérait ainsi que l’humanité avait évolué en partant des « Noirs » vers les « Jaunes » et enfin les « Blancs ». Au sein même de l’Italie, il distinguait la « race du sud » inférieure à la « race du nord », tandis qu’il considérait que les femmes étaient moins sujettes à la criminalité en raison de leur moindre intelligence et de la nature plus inactive de leur vie.

Lien documenté :