| |
Bandeau
Bibliothèque Numérique Alchimique du Merveilleux (BNAM)
BNAM, Bibliothèque numérique ésotérique gratuite

Bibliothèque numérique gratuite, d’archives, documents, livres, textes d’alchimie, livres numériques gratuits, notes, signets, manuscrits, transcriptions, pages web, liens, procédés et techniques, références de brevets et tous supports numérisés en rapport avec l’hermétisme, la pratique et la réalisation du grand œuvre au laboratoire alchimique.

CREMER JOHN

John Cremer. Savant éminent qui pendant plus de trente ans étudia la philosophie hermétique tout en en poursuivant les secrets pratiques, bien qu’étant abbé de Westminster. Lors d’un voyage en Italie, il rencontra le fameux Raymond Lulle qu’il persuada de retourner en Angleterre avec lui. Lulle divulgua à Crémer les secrets de la Pierre, bienfait pour lequel les offices du Monastère prièrent chaque jour pour lui. La Royal Masonic Cyclopœdia dit que Crémer « ayant atteint une profonde connaissance des secrets de l’Alchimie, devint un adepte très célèbre et très instruit en philosophie occulte... il eut une longue vie et mourut pendant le règne d’Édouard III ».

John Cremer. Savant éminent qui pendant plus de trente ans étudia la philosophie hermétique tout en en poursuivant les secrets pratiques, bien qu’étant abbé de Westminster. Lors d’un voyage en Italie, il rencontra le fameux Raymond Lulle qu’il persuada de retourner en Angleterre avec lui. Lulle divulgua à Crémer les secrets de la Pierre, bienfait pour lequel les offices du Monastère prièrent chaque jour pour lui. La Royal Masonic Cyclopœdia dit que Crémer « ayant atteint une profonde connaissance des secrets de l’Alchimie, devint un adepte très célèbre et très instruit en philosophie occulte... il eut une longue vie et mourut pendant le règne d’Édouard III ».

Les derniers articles

Le Testament De Cremer
Publié le 30 novembre 2010

Le Testament De Cremer

J’ai tenté de donner une complète et exacte explication de l’Alchimie sans avoir à utilisé quelques obscurs termes techniques, qui ont éprouvé les plus sérieux tâtonnements d’étudiants sur le chemin de cet Art. Je décris ici ma propre expérience durant les trente années que je (...)